Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Amour Tabou, de Pierre Gope

26 octobre 2021 L'actu locale Théâtre
Affiche Amour tabou de Pierre
À l’heure où les institutions s’unissent pour mettre en valeur l’écriture de Pierre Gope en regroupant ses œuvres complètes qui devraient sortir en 2023, nous découvrons ce 16 octobre, sur YouTube, crise sanitaire oblige, la dernière pièce de l’auteur de Nengone Amour Tabou.

Le centre culturel Tjibaou, qui pour l’occasion a travaillé en étroite collaboration avec le Théâtre de l’île et la Mission aux affaires culturelles du Haut-Commissariat de la Nouvelle-Calédonie, innove, en nous proposant de voir deux représentations depuis notre salon.

Véritable pièce politique, Pierre Gope nous entraîne dans une fable où la violence des mots et des gestes nous laisse supposer que le poète, face à la prochaine échéance électorale, s’interroge avec effroi sur ce que son pays pourrait devenir.

Lui qui a toujours dénoncé les corruptions, les non-dits, propose aujourd’hui un texte qui est au cœur de l’actualité, il faut avouer que Pierre Gope fait partie de ces auteurs qui écrivent parce qu’ils sont en connexion avec l’instant présent.

Dans cette nouvelle création, il ne déroge donc pas à la règle. Toute en métaphores, Amour Tabou se plait à nous montrer un homme politique prêt au pire pour accéder au pouvoir, quitte à devoir vendre sa fille.

Grace au très bel éclairage de Laurent Lange, nous voilà plongé dans une pénombre constante, annonciatrice d’une période troublée. Une cabane posée au centre de la scène évoluera tout au long du spectacle pour devenir tour à tour, guérite de vigile ou parc à cochons. Au loin, un chant de Maré, deux hommes entrent, bientôt rejoint par d’autres, mais très vite, tout cette mise en scène est troublée par un geste d’une rare violence.

Les choses sont posées, Pierre Gope va ici nous décrire à grand renfort d’allégories qu’un Oui forcé ne pourra déboucher que sur le chaos.

Les comédiens apportent tous une grande vérité à cette nouvelle œuvre. Rain Wachoïma et Kesh Bearune sont comme toujours d’une très grande sincérité, ils sont habités par leurs personnages. Ala et son saxophone qui résonne au loin sont à l’image du son de cet instrument si particulier, cette vibration qui ne laisse pas indifférent. Dominique Jean se révèle magnifique dans les rôles dramatiques et sa prestation est troublante. Wakfu, jeune slameuse, nous montre toute la force de son caractère et Astro Citre prend possession de la scène avec une aisance, une voix et une douceur poétique qui nous laisse espérer qu’il n’en a pas fini avec le théâtre.

Au-delà du sujet, des sous-entendus, des symboles, il reste une lueur d’espoir, comme le dit un des personnages « un miracle doit naitre de nos blessures ». La pluie, qui arrive à la fin de la pièce et permet un rapprochement des êtres, résonne comme un épisode salvateur et laisse supposer que « le silence est une bonne musique ».

Amour Tabou 2 © Marie-Eve Delatte.jpg
© Marie-Eve Delatte

Comme le dit le metteur en scène Dominique Wittorski pour expliquer la métaphore de la pièce : « Nous allons à marche forcée, vers quelque chose qui manque cruellement d’amour ».

Une pièce à découvrir à la rentrée 2022.

© MED

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.