Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Chronique musique : MIXTAPE #7 Ina di Rex

26 février 2021 L'actu locale Musique
visuel

Chaque année depuis 2015, la compilation « Ina di Rex » tend aux rappeurs du Grand Nouméa un miroir sur leurs obsessions du moment. Ici, les prods électro et les voix dopées à l’autotune font la loi. On doit une bonne partie des 18 titres de la cuvée 2020 à des habitués de l’exercice : Nasty au phrasé toujours aussi affûté pour des lyrics rendant hommage aux oubliés du système sur Pour ceux; son ex-comparse Reza qui rend sa copie depuis la Métropole où il vit à présent; Kuby; Pacifika Hood; ou encore Lenimirc qui flambe sur Accumuler, sorte d’introspection sombre et déjantée sur un instru ragga… Geary incarne avec brio la seule voix féminine de la mixtape, et son titre Sista puissamment défendu, nous entraîne dans une virée entre île de l’oubli et rédemption par la rage de dire… On note également l’émergence de rappeurs au flow prometteur tel Chokaps (Rouler) et Jey (Traître) – ne leur reste plus qu’à cultiver leur originalité ! Awaii et Dim, en featuring avec Rasta Vin’s sur une bande-son onirique, livrent avec Mama un puissant hommage au "pilier maternel" en particulier et aux femmes en général, dans un des rares textes faisant explicitement référence aux réalités du Caillou. Quant au trio de BOM (Baby Old Mic), il livre avec Seul Tout une rengaine montant doucement en puissance, sur un sample qui convoque le violon. Les paroles sensibles parlent de la difficulté à trouver sa place dans la société, et se finissent par un couplet efficace servi en bichelamar.

Au milieu des habituels règlements de compte personnels, des odes à la débrouille ou aux paradis artificiels, c’est l’importance des liens familiaux qui revient le plus souvent parmi les thèmes. Étonnamment, pas la moindre référence au contexte mondial lié à la COVID ou aux enjeux politiques qui secouent ces derniers mois notre Caillou : comme s’il s’agissait avant tout pour cette jeunesse plurielle de partager des états d’âme solitaires – peut-être un besoin viscéral de dire « je », lorsqu’on peine à s’inscrire dans un « nous » plus global…

Par Sylvain Derne, janvier 2021.

La mixtape est en écoute gratuite sur Youtube.

 

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.