Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Chronique musique : PASCAL ALLAIGRE - On Fire

9 juillet 2021 L'actu locale Musique
Pascal Allaigre - On Fire
Pascal Allaigre - On Fire

En 1988 un groupe de rock formé par des lycéens commence à faire parler de lui sur les scènes calédoniennes. Il s’agit de Summertime. Les riffs et (déjà) la dextérité de leur guitariste attire l’attention. Son nom : Pascal Allaigre. Que de chemin parcouru depuis. Le Guitar Institute of Technology de Los Angeles, la rencontre avec Patrick Rondat, Trias, la première partie de Foreigner pour faire court. Et surtout des enregistrements d’albums instrumentaux. Le 8e vient de paraître. Intitulé On Fire, il porte bien son nom. Les rythmiques et les riffs sont lourds et les envolées de guitare sont dignes des plus grands noms de la spécialité. On passera donc sur l’aspect technique de l’album qui est, comme les précédents, sans fausse note. Le plus important étant l'émotion que procurent les onze titres de cet opus. De l’organique avec, par exemple, “Lava arrows” dont la montée en puissance et l’explosion finale nous plonge au cœur d’un volcan en fusion. Épique avec “Battlefield” où semblent s’entrechoquer les cris et armes des combattants d’une terre du milieu. Plus calme et profonde est la plongée spatiale offerte par “Orbital voyage”. Et soudain, au moment où sont bien installées les alternances de saccades rythmiques et de solis aux mélodies accrocheuses, le bougre arrive à nous surprendre avec un break décalé mais parfaitement maîtrisé (Max Groove Part 8). Ou encore avec la surprenante partie de piano classique sur “Atmosphère”.

Enfin, les amateurs de rock lourd ne bouderont pas leur plaisir avec “Fearless” qui se reçoit comme volée de coups dans un combat de kick boxing...

Les albums de Pascal Allaigre ne sortent pas tous les ans. Et cela se comprend aisément tant cela est un travail quotidien et sans relâche pour assembler minutieusement chaque partie, chaque scène. Scènes, car “Fire” s’écoute (on allait dire se regarde) comme un film. Du grand art qui séduira même les auditeurs non initiés, envoûtés qu’ils seront par les histoires musicales de cet album. Peut être le meilleur. On finira par un poncif :  Pascal Allaigre est comme le bon vin. Plus il prend de l’âge, meilleur il est. 

 

Rédigé par Lauren Navarro, juin 2021

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness