Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Classique intemporel

9 juin 2020 L'actu locale Théâtre
©Mathilde Heuzé
©Mathilde Heuzé
Le réjouissant Mariage de Figaro, de Beaumarchais, adapté par Dominique Jean (Compagnie de l’Archipel) a ouvert la saison culturelle bouleversée du Théâtre de l’île en juin. Vaudeville dans toute sa splendeur, la pièce aux cinq actes ne manquera pas de vous redonner le sourire. À voir le 5 septembre, au centre culturel Tjibaou, pendant le Festival Endemix !

Dominique Jean, directeur de la Compagnie de l’Archipel, est intarissable sur la pièce qu’il met en scène, La folle journée ou Le mariage de Figaro. Une comédie pétillante, aux rebondissements en cascade, dans laquelle se démène une série de personnages hauts en couleurs pour déjouer les pièges des puissants. Écrite au XVIIème siècle sous la monarchie, cette joyeuse comédie tient en fait un discours plus politique et grave qu’elle n’en a l’air.

Beaumarchais égratigne sans ambages les travers d’une société à l’aube de la Révolution française : privilèges abusifs d’une noblesse arrogante, justice vénale, place minorée des femmes. Étonnamment moderne, le discours résonne grandement dans notre société contemporaine. C’est l’une des raisons pour laquelle Dominique Jean, féru de grands classiques du théâtre, a choisi cette pièce. « Il [Beaumarchais] fait dire des choses incroyables aux femmes, elles demandent l’égalité, il y a un vrai discours féministe ».

Si La Folle journée est en réalité le deuxième volet d’une trilogie, rassurez-vous, pas besoin d’avoir vu ou lu Le Barbier de Séville pour comprendre, d’autant que Dominique Jean a écourté le texte pour l’alléger de trop de références complexes et en fluidifier la compréhension. Car Beaumarchais « c’est une lecture ardue, avec des doubles-sens et plein de sous-intrigues » souligne le metteur en scène. Des histoires dans l’histoire, c’est aussi le parti-pris de la mise en scène qui entremêle fiction et réalité « d’une folle journée » de répétitions, dans un décor volontairement minimaliste. L’idée est de montrer l’essence de la création théâtrale, ou comment les mots parviennent à faire jaillir les situations de jeu et les émotions.

Avec une mise en scène hors des sentiers battus, loin du classicisme attendu, cette pièce menée tambour battant par six excellents comédiens (Gauthier Rigoulot, Sam Kagy, André Luserga, Maïté Siwene, Tania Alaverdov et Dominique Jean lui-même) réunit à n’en pas douter tous les ingrédients pour passer un délicieux moment.

Représentations samedi 5 septembre à 13h30, salle Sisia, centre culturel Tjibaou.

> Billets en vente sur TICKETS.NC <

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.