Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Angklung Vibrations, dans les pas des plus grands*

7 mai 2019 L'actu locale Musique
Angklung Vibrations
Le groupe Angklung Vibrations de l’association Indonésienne de Nouvelle-Calédonie (AINC), s’envolera du 8 au 23 juin en Indonésie, invité à présenter son album Sanggupkah kita sorti en juillet 2018 : musique, danse, vidéo, une vingtaine d’artistes pour 3 live hors des frontières du caillou.

En 2014 pour ses 30 ans, l’Association Indonésienne de Nouvelle-Calédonie créée le spectacle « Dari Masa Ke Masa » qui signifie « D’une époque à une autre » mêlant tous les arts vivants indonésiens et occidentaux pratiqués sur le territoire : gamelan, batterie, basse, hip hop, danse, théâtre, un spectacle au cours duquel une jeune musicienne a bénéficié d’une bourse d’étude par le gouvernement indonésien pour apprendre la musique indonésienne au sein du centre national de Angklung à Bandung. 

En janvier 2015, Thierry Timan, président de l’association, s’envole visiter l’école et revient avec plusieurs instruments. La section musique de l’association était née. La suite s’enchaine très vite, des concerts en 2015 aux compositions en 2016, le groupe Angklung Vibrations est lauréat de l’aide à la création musicale de la province Sud en octobre de la même année.Studio, enregistrement, mastering, les musiciens entrent dans la cour des grands et sortent un premier album en juillet 2018 « Sanggupkah kita » (« Sommes-nous capables »). Un titre qui résonne déjà comme une prémonition. 

 

Le Angklung, what’s up ? 

Inconnu pour la plupart d’entre nous, le Angklung est un instrument traditionnel indonésien. Inscrit en 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, il est composé de deux à quatre tubes de bambou disposés verticalement dans une structure en bambou et attachés avec des cordes en rotin. Chaque Angklung émet une note lorsqu’on le secoue. Il faut donc 30 Angklung pour une gamme de musique et 30 musiciens sur la scène … ou un musicien qui sait jouer de 30 Angklung ! 

Sa pratique favorise la cohésion et le respect mutuel entre les joueurs donnant une harmonie de groupe. Pour Thierry Timan, président de l’association et joueur de Angklung, elle favorise également le partage et la transmission. A l’AINC, les jeunes et les moins jeunes se rassemblent autour de cette pratique qu’ils s’approprient pour en faire leurs propres compositions. Au lien intergénérationnel (les musiciens ont de 13 à 62 ans) s’ajoute le mélange des instruments, traditionnels et classiques, des cultures, ancestrales et modernes. Une fusion qui a pour objectif de montrer aux jeunes que la musique indonésienne javanaise est traditionnelle mais peut-être contemporaine. 

 

Du foyer indonésien de Robinson au berceau de la musique Indonésienne à Bandung

Repéré par M. Yayan Mulyana (Grand Maître de Angklung au centre national Saung Angklung Udjo à Bandung) lors de son passage en Nouvelle-Calédonie en septembre 2018, le groupe Angklung Vibrations est invité pour représenter la Nouvelle-Calédonie en Indonésie. Il s’envolera ainsi du 8 au 23 juin, avec le soutien du Poemart, pour une série de 3 concerts live : au centre national de Angklung à Bandung, à l’Institut Français Indonesia de Yogyakarta pour la fête de la Musique le 21 juin et au 4ème congrès de la Diaspora Javanaise à Solo.

Voix de tête comme dans les opéras, rap, kaneka, musique électronique et instruments traditionnels, le spectacle promet de beaux moments de fusion. Il sera illustré par un montage vidéo sur la Nouvelle-Calédonie, avec une version indonésienne et moderne du titre à succès « Océanie » du chanteur Edou. Une occasion de promouvoir la Nouvelle-Calédonie en Indonésie. 

« C’est une grande première et une belle opportunité pour les jeunes de découvrir l’Indonésie, là où il y a l’école internationale de Angklung. C’est inespéré. Tout a été très vite, surtout lorsque l’on sait qu’à l’origine, pour le spectacle des 30 ans de l’association, personne n’était musicien. C’est une belle reconnaissance du travail fourni depuis 5 ans » Thierry Timan. 

*Projet soutenu par le Poemart
Rédigé par Eugénie Kerleau

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness