Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Fab - Neva give up

6 septembre 2019 L'actu locale Musique
visuel

Avec son premier album solo, Fabian Clavel puise à la source... Biberonné aux sons de Bob Marley, le leader d'I&I est parti l'an dernier enregistrer à Miami neuf titres sous le patronage d'Aston Barrett Junior, fils d'un des emblématiques Wailers (le bassiste Aston Barrett... tout court, bien sûr) ! Le résultat fleure bon le reggae très roots, épicé à souhait grâce aux recettes héritées de la marmite jamaïcaine, et à l'usage quasi-cérémonial des vieux instruments des années 70. Fidèle à son phrasé légèrement traînant, moulé sur le patois jamaïcain désormais « internationalisé », Fab aborde des textes en accord avec les thèmes éternels – et convenus – de l'amour, de la paix, ou de la condamnation des fléaux propres au « système Babylone »...

Les rythmiques vives, incisives, scandées par les caisses claires rappelant la glorieuse époque, assurent aux morceaux des démarrages directs et des refrains à l'efficacité consacrée par les rappels de la choriste Teena Tamara, qui accompagne d'ordinaire Ki-Many... Les cuivres déboulent avec bonheur sur un Message of Peace qui risquait sinon un brin de fadeur. Quant à Can't stop the feeling ou Leave Me Alone, ces titres plus rêches déçoivent par un léger manque d'inspiration mélodique. Fab a également convié deux stars de la galaxie reggae qu'il connaît bien, pour des featurings très réussis apportant une altérité et une fraîcheur bienvenues : Naâman (Do you love me) et Kumar (Future of children). La dixième et ultime piste, elle, résulte d'un enregistrement à Nouméa avec Michèle Molé, une alliance tout aussi sympathique des timbres qui nous embarque pour une rengaine romantique et rétro (Let's talk about love).

 

 

Les basses, les motifs à la guitare (ainsi sur l'introductif No Place, qui avec Yes we go lancent idéalement la playlist), les variations dans la voix du chanteur, concourent à évoquer fortement le son caractéristique de différents albums du Maître (Crazy, septième piste... « baldhead », a-t-on envie de rajouter en référence au morceau tiré de Rastaman Vibration, tant la proximité frappe).

Si l'ensemble est très convaincant, on attend maintenant l'affirmation d'un style un peu plus personnel, pourquoi pas inspiré des racines océaniennes, sans pour autant renier l'héritage jamaïcain. Peut-être la prochaine étape !

L'album est disponible en version numérique ICI.

Rédigé par Sylvain Derne.

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness