Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Le songe d’une nuit d’été, utopie tous azimuts

9 septembre 2019 L'actu locale Théâtre
visuel
Shakespeare a décidément la côte chez nos théâtreux calédoniens ! La Compagnie de l’Archipel se frotte à l’un de ses chefs d’œuvre « Le songe d’une nuit d’été », une pièce facétieuse qui se joue des conventions avec humour.

Cela fait quelques temps que l’envie de monter « Le songe » trottait dans la tête de Dominique Jean, metteur en scène de La Compagnie de l’Archipel. C’est désormais chose faite ! À partir de huit versions différentes, il s’est attelé à retravailler le texte, coupant et ajustant des passages ça et là, pour en produire une adaptation inédite.

Il se délecte d’assurer la mise en scène de cette farce joyeuse qui plonge les spectateurs dans un univers féérique et burlesque, au cœur d’intrigues amoureuses saupoudrées de magie. On y croise pêle-mêle de jeunes amants, Obéron le roi des fées, une créature espiègle nommée Puck et une bande d’artisans amateurs de théâtre, qui tous se rejoignent dans une forêt enchantée.

Ce chassé-croisé réjouissant ne pouvait trouver plus bel écrin que les jardins du Château Hagen pour prendre vie. La partie musicale a été confiée au violoncelliste Mathieu Monneret pour donner corps à l’univers onirique du spectacle.

Pas moins d’une vingtaine d’acteurs se partagent l’affiche, mêlant comédiens professionnels et amateurs, avec entre autres Maïté Siwene, Sam Kagy, Tania Alaverdov, Ala Hukane, Gauthier Rigoulot et Dominique Jean lui-même.

Rencontrer Shakespeare par le rire, ne serait-ce pas le meilleur moyen de s’initier à son œuvre qui demeure d’une incroyable modernité ?

Représentations les 26 et 27 septembre à 19h, et le 28 septembre à 18h au Château Hagen.

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.