Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Les artistes locaux aux Francos : richesse et diversité

12 août 2019 Les articles Musique
3ème édition déjà pour le festival des Francofolies de Nouvelle-Calédonie qui retrouve ses marques au centre culturel Tjibaou, du 6 au 8 septembre prochain. Ne manquez pas les artistes locaux à l’affiche : talent, richesse et diversité au programme pour un voyage musical qui vous en mettra plein les oreilles !

Mana

Samedi 7 septembre, espace Kami Yo

L’esprit positif !

Mené par le duo féminin Lilou et Joy, Mana est né en 2015 de la rencontre des deux amies  en Nouvelle-Zélande. Comme une évidence, leur passion commune pour la musique les lie, et de retour en Nouvelle-Calédonie, elles se lancent à bras le corps dans l’aventure en s’entourant d’amis musiciens : Guillaume à la guitare, Max à la basse et au beatbox, Gilles à la batterie, et Domi au sax.

Pendant 2 ans, le groupe écume les scènes locales tout en peaufinant tranquillement ses compositions et son identité, jusqu’à la sortie de son album « Pursuing Happiness », il y a peu. Mana séduit un public croissant avec son reggae ensoleillé et joyeux, porté par les douces harmonies vocales de Lilou et Joy. En toute simplicité mais avec une énergie positive et communicative, Mana offre une musique emplie de bonnes vibrations, qui puise son inspiration dans la magie de l’instant et le bonheur du partage.

Mana ©Peter Tandt.jpg
©Peter Tandt
Michele MOLE-Web.jpg
©Asso Aji Lifou

Michèle Molé

Samedi 7 septembre, espace Kami Yo

La voix de l’âme

On se souvient du 1er album Help the Sun de la jeune Michèle Molé, sorti à la fin de l’année 2014. Originaire de Lifou, la chanteuse avait séduit le jury du trophée des jeunes artistes en 2013, avec son timbre de voix si singulier. Depuis, on a pu voir l’artiste sur les scènes du festival Caledonia +687 et du Nomad Festival au Mouv’ en 2015.

Après une pause, Michèle Molé revient sur le devant de la scène avec une maturité aiguisée, et un featuring très remarqué avec Fab fin 2018.

On a hâte de découvrir ses nouvelles compositions !

Wada

Dimanche 8 septembre - espace Kami Yo

En mouvement…

Le collectif estampillé du fameux dawa évolue et se renouvelle, avec ce même désir intarissable de partager et faire de la musique ensemble. Toujours à la recherche de nouvelles sonorités, Hugo s’est entouré de musiciens issus d’horizons variés. Wada poursuit donc son exploration musicale et s’habille de nouvelles couleurs, tout en conservant son univers électro.

En pleine préparation d’un second album, Wada réserve pour les Francofolies un show vivant plein de surprises, avec des compositions inédites, de la vidéo, et une performance dansée, de quoi ravir les yeux autant que les oreilles !

Wada-Logo.jpg
Nayrouz-Web(c)Marc-Le-Chelard-2017.jpg
©Marc Le Chélard

Nayrouz

Dimanche 8 septembre - espace Kami Yo Village

Les roses de Xodre

Prenez vos valises, et embarquez pour Xodre, dans le sud de Lifou avec Nayrouz. Le kaneka 100% féminin de Nayrouz puise son inspiration dans l’héritage musical loyaltien avec ses harmonies vocales héritées des taperas et des chants do. En drehu et en français, le girl’s band n’hésite toutefois pas à emprunter les sentiers musicaux du reggae, de la pop ou du zouk. Le groupe à géométrie variable sera composé pour ce live de 4 chanteuses accompagnées d’un band au grand complet. Elles ont prévu d’interpréter leurs compositions retravaillées pour l’occasion, apportant un souffle nouveau à leur musique. Toujours aussi pétillantes et pleines d’entrain, les talentueuses roses d’Oriane (surnom de la tribu de Xodre) ne manqueront pas de vous envoûter !

Simanë

Dimanche 8 septembre - espace Kami Yo - Village

Geste(s)

Après une résidence de création à Rochefort avec le beatmaker Eugène de Rastignac, Simanë revient au pays présenter Geste(s) une performance hybride entre slam, rap et danse en constante évolution. Geste(s), c’est tout un symbole pour le jeune artiste de Lifou, à cheval entre sa culture traditionnelle kanak et la culture urbaine dans laquelle il s’épanouit depuis plusieurs années. Geste coutumier ou artistique, il reflète un mouvement ancré dans son propre univers. A travers le geste, Simanë met en scène, en mots et en danse l’expérience de la dualité, celle d’un jeune kanak en perte de repères qui se réapproprie sa culture par la danse.

Accompagné en musique par Christopher Hnautra aka Kito sur la scène des Francofolies, Simanë vous transportera aux confluences de deux mondes, et présentera en avant-première deux de ses nouvelles compositions créées en métropole.

Simanë ©Ambre-Boré-2018-5-Web.jpg
©Ambre Boré
Uilu-logo.jpg

Uilu

Dimanche 8 septembre - espace Kami Yo - Village

Pays kanak en partage

Bien plus qu’un ensemble vocal, Uilu est un véritable mouvement culturel composé d’artistes confirmés ou non, de mamans, de jeunes ou moins jeunes venus de toute la Nouvelle-Calédonie… Uilu revisite le répertoire kanak traditionnel et plus contemporain à l’aune du temps présent. Des berceuses, aux chants religieux en passant par des standards de kaneka, Uilu vous embarque au plus profond de l’essence de la culture kanak à la rencontre des nombreuses langues du pays. Mû par le partage et la revendication de leur identité, Uilu est engagé dans une démarche artistique et esthétique qui donne la part belle aux puissantes harmonies vocales, arrangées avec toute la créativité des musiciens plus confirmés issus en partie du Département des Musiques Traditionnelles et des Chants Polyphoniques Océaniens, du Conservatoire de Musique de Nouvelle-Calédonie. Un élan de générosité qui vous ira droit au cœur et à l’âme.

Angklung Vibrations

Dimanche 8 septembre - espace Kami Yo - Village

Un voyage musical détonant !

De retour de leurs concerts donnés à Djakarta et de la performance avec les danseurs de Canala dans le cadre du Waan danse, le groupe composé d’une dizaine de jeunes musiciens de l’Association indonésienne de Nouvelle-Calédonie mené par Thierry Timan vous fera vibrer au son de l’Angklung, cet instrument traditionnel venu de Java. Angklung Vibrations n’hésite pas à puiser dans des répertoires variés pour proposer des compositions audacieuses, qui oscillent avec brio entre tradition et contemporain. Le maître mot de l’AINC, illustré par leur titre « Sanggupkah Kita » (sommes-nous capables ?) est en effet la fusion. Fusion des cultures, fusion des genres et des musiques, pour créer ensemble un répertoire inédit qui permet à la fois de perpétuer les traditions en encourageant les jeunes à se les réapproprier. Le groupe prépare une prestation vivante tournée vers l’Océanie, avec des danseurs de l’AINC, qui proposeront des chorégraphies indonésiennes, mais aussi tahitiennes et mélanésiennes.

ANGKLUNG-VIBRATIONS-Sanggupkah-Kita-2018.jpg

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness