Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

En Province Nord, le modèle des subventions domine

1 décembre 2020 Espace PRO Arts visuels Audiovisuel Oralité Théâtre Musique Danse
© Romaric Nea (NRJ Photography)
© Romaric Nea (NRJ Photography)
Dernière étape de notre tour d’horizon des dispositifs provinciaux d’accompagnement aux artistes de Nouvelle-Calédonie avec un zoom sur les aides existantes en Province Nord.

La direction de la culture de la Province Nord dispose d’une enveloppe financière dédiée à l’octroi de subventions aux associations culturelles de tout le pays et qui en font la demande. Son montant, variable d’année en année, dépend évidement des disponibilités budgétaires. Il s’élevait en 2020 à près de de 20 millions de francs (hors centres culturels, établissements publics culturels et associations usuellement accompagnées qui bénéficient de financements spécifiques).

La démarche est simple, il suffit d’envoyer une lettre de demande officielle au Président de la Province Nord, pour amorcer la mise en relation des équipes compétentes avec les demandeurs. Ceux-ci devront ensuite compléter leur demande en remplissant un formulaire délivré par les services de la direction de la culture. Attention, le dépôt des demandes doit se faire avant le 31 mars de l’année en cours, dernier délai !

Évaluation en 3 étapes

Les demandes d’aides sont instruites par les techniciens du service culture qui émettent un avis pour chaque dossier avant de les soumettre à la Commission de la culture. Composée d’élus, cette dernière se réunit tous les deux mois et examine les dossiers avant de les proposer avec avis favorable ou non à l’Assemblée de Province ou au Bureau de la Province Nord, les instances qui in fine entérinent ou non l’octroi des subventions.

Les demandes peuvent aussi bien concerner des projets de création ou de diffusion, que le fonctionnement de l’association. Bien souvent les aides allouées aux projets de création sont conditionnées à une diffusion en Province Nord. Les équipes de la direction de la culture qui instruisent les dossiers veillent en effet à ce que les projets bénéficient à leur population et fassent sens avec la politique culturelle provinciale. Celle-ci s’articule suivant deux axes majeurs : la réhabilitation et la valorisation de la culture kanak ainsi que la valorisation de la diversité culturelle. 

C’est sur ce deuxième point que porte la majorité des demandes de subventions issues d’associations localisées sur tout le territoire. Laurent Kasanwardi, secrétaire général adjoint en charge des affaires culturelles, insiste en effet sur l’ouverture à la diversité et à la dimension pays des projets aidés dans une volonté de contribuer à fonder une communauté de destin.

La politique culturelle provinciale se déploie à travers quatre grands programmes d’action dont les volumes d’aide sont répartis comme suit :

- Multimédia, cinéma et audiovisuel : 55%

- Arts en mouvement (arts de la scène et visuels) : 25%

- Patrimoine de pays : 10%

- Livre et édition : 10%

À noter que la collectivité a intégré en 2016 le comité de gestion du fonds de soutien à la création audiovisuelle avec une participation de 4,5 millions de FCFP par an. La musique tient également une place importante dans les aides accordées relevant du domaine des arts de la scène. Cependant et afin de ne pas phagocyter le budget, la Province a fait le choix de ne pas soutenir les projets d’enregistrement d’albums mais de se concentrer plutôt sur la diffusion en accompagnant des festivals par exemple.

Un mode de gestion associatif

En Province Nord, ce sont prioritairement les associations qui, à travers leurs projets et actions sur le terrain, mettent en œuvre la politique culturelle provinciale. Les centres culturels qui y sont implantés dépendent d’ailleurs en majorité d’une gestion associative. Les trois antennes du conservatoire et les deux centres de pratiques musicales sont gérés par l’AFMI (Association de Formation des Musiciens Intervenants), tandis que les centres culturels Goa Ma Bwarat à Hienghène et Pomémie à Koné sont administrés respectivement par les associations Poa Boa Vi Thila et Doo Huny.

La Province Nord accompagne donc financièrement des projets très variés, dont les porteurs  viennent du Sud comme du Nord. Voici pour exemple quelques compagnies, associations ou projets qui ont bénéficié de subventions de la collectivité ces 3 dernières années :

  • La compagnie Exil (Fin mal géré et Fin mal barré)
  • La compagnie Crunc,
  • La compagnie Troc en jambes avec son dansôbus
  • Le Festival du cinéma de la Foa
  • Le festival Lisapo (le mois du conte en PN)
  • Le festival Shaxabign 2019 (14ème édition) à Poum
  • L’association Agai Fenua-Laga Fenua à Népoui
  • L’association Tebitaan à Bélep

 

Contact Direction de la Culture en Province Nord

Tél : (687) 47.70.60

Mail : dc.contact@province-nord.nc

 

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness