Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Les dispositifs de soutien aux artistes en province des îles Loyauté

21 octobre 2020 Espace PRO Arts visuels Oralité Théâtre Musique Danse
© Joseph Wamido
© Joseph Wamido
Le soutien de la province des îles à ses artistes et aux initiatives culturelles de manière générale, passe par la voie des subventions. Une aide financière qui concerne d’une part les demandes spontanées et d’autre part, les appels à projets mis en place depuis deux ans par l’institution. Cette volonté de dynamiser certains domaines qui relèvent notamment du patrimoine culturel des Loyauté s’inscrit dans les orientations d’une politique culturelle provinciale affirmée (voir la charte de politique culturelle pour la province des îles Loyauté dans les liens utiles plus bas).

Le soutien à la création et à la diffusion artistique et culturelle en province des îles se manifeste essentiellement par l’octroi de subventions à des associations, ou artistes patentés qui œuvrent dans le domaine. Ils doivent faire une demande écrite au président de la province en indiquant la nature de la demande, le budget prévisionnel et en joignant tous les documents qui permettent d’identifier les demandeurs.

L’enveloppe attribuée aux demandes spontanées était en 2020 de 9 millions de francs XPF.

Si toutes les disciplines artistiques sont représentées, force est de constater que la musique tient le haut du pavé, avec de fréquentes demandes d’aides pour des projets d’enregistrement d’albums. Pour 2021, la province envisage d’établir un quota de demandes par artiste et un montant maximum attribué pour ce secteur artistique, afin de ne pas « mobiliser tout le budget. », indique René Sawaza, directeur de la culture en Province des Îles.

La période idéale pour effectuer ses demandes de subvention est la fin d’année, en novembre et décembre avant le vote du budget primitif. Les demandes sont instruites par la Direction de la Culture et soumise à l’avis de la Présidente de Commission Culture et Affaires Coutumières, puis au Bureau ou à l’Assemblée de province suivant le montant de la demande (inférieure ou supérieure à 1 million XPF). La décision finale revient donc à l’exécutif. Cependant, associations et artistes peuvent solliciter la collectivité provinciale tout au long de l’année, mais seront soumis aux disponibilités budgétaires.

LES APPELS À PROJETS

Depuis 2018, la province a par ailleurs mis en place un dispositif d’appels à projets (AAP) pour les domaines culturels et artistiques qu’elle souhaite dynamiser. Ils sont dotés d’une enveloppe totale de 16 millions de XPF, divisés en deux grands volets :

  1. Valorisation et transmission du patrimoine culturel - 5 millions XPF
  2. Développement artistique et culturel (diffusion) - 11 millions XPF

Les projets qui valorisent le patrimoine culturel loyaltien se déclinent sous forme de résidences en milieu scolaire dans chacune des îles pour la sculpture, le tressage et la vannerie, la danse traditionnelle, le conte et légende, les plantes médicinales ou encore les chants polyphoniques. L’enjeu de ces dispositifs est avant tout d’assurer une transmission active auprès des enfants, dans le but de maintenir vivace le patrimoine et les savoirs propre à chaque île. D’une durée variable, ces résidences font l’objet d’une restitution à l’occasion de la Journée du patrimoine organisée dans chacune des quatre îles.

Côté développement artistique et culturel, la province lance des appels à projets destinés à l’organisation d’événements. C’est notamment le cas de la fête de la musique, de festivals culturels de danse, de musique ou de conte (Fest Mela ou Sialala à Lifou, Ci Roiko, Ceielo ou Wezelo à Maré, mois du conte…), ou encore de cafés concerts.

Comme le précise M. René Sawaza, ces appels à projets créent une réelle dynamique au niveau des structures associatives et « permettent également l’identification de nouveaux intervenants ».

Les interlocuteurs privilégiés de l’exécutif pour l’organisation de ces événements culturels sont bien souvent les fédérations d’artistes comme la FARNOD à Lifou (Fédération des artistes de Nojë Drehu) ou la Fédération des associations et intervenants culturels de Nengone à Maré. Cependant, les artistes patentés ou les entreprises à vocation culturelle ont eux aussi la possibilité de répondre aux AAP du moment qu’ils respectent le cahier des charges ainsi que le calendrier et les objectifs de chaque projet. Les subventions allouées sont évidemment mandatées bien en amont des projets pour garantir une trésorerie nécessaire à leur accomplissement.

Pour les diffusions, l’exécutif met à disposition ses structures (faré de la province des îles, médiathèque Löhna à Lifou, centre culturel Yeiwene Yeiwene (actuellement en travaux jusqu’en 2022), sans oublier les nombreux espaces communautaires en tribu et les scènes mobiles disponibles dans chaque île.

Sélection des candidats aux AAP

Un comité de sélection se réunit pour décider de la pertinence des propositions tant pour le territoire que pour ses habitants.

Il est composé comme suit :

- la direction de la culture (directeur et chargé de mission)

- la cheffe de service développement artistique et culturel (Dora Wadrawane)

- le chef de service valorisation et transmission du patrimoine culturel (Paul Hnailolo)

- la présidente de la commission culture (Kadrilé Wright)

- le secrétaire général adjoint (Albert Sio)

En complément d’un soutien financier au développement de projets culturels, la province des îles apporte également un accompagnement aux démarches administratives et encourage notamment les artistes patentés à faire leur demande d’agrément auprès du Gouvernement pour intervenir en milieu scolaire.

Les prochains appels à projets seront publiés en décembre 2020 ou janvier 2021 au plus tard, sur le site de la province des îles Loyauté, rubrique Appel à projet.

Le délai pour constituer et déposer les dossiers de candidature est assez court, un mois en général. Restez attentifs !

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness