Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Les artistes calédoniens du village festivalier

30 août 2017 Export Actus Export
visuel
Les 9 et 10 septembre, le village festivalier gratuit des Francofolies de Nouvelle-Calédonie investit le centre-ville de Nouméa. Retrouvez plus de 100 artistes locaux sur les scènes de la place de la Marne et du Kiosque à musique. Pour accompagner le public tout au long de ses pérégrinations sur le village, Célia Chabut assurera les intermèdes entre les concerts et spectacles. La comédienne, récemment à l'affiche du truculent Massacre à la princesse ne manquera pas d'humour pour divertir les festivaliers.
A7JK(c)Eric Dell'Erba2015.png
Eric Dell'Erba

A7JK

Fier représentant du kaneka made in Pombei, tribu de Touho, A7JK a débarqué comme un ovni sur la scène calédonienne en 2014 avec son album Diapason. Qui n’a pas fredonné « Djubéa, Kaponé-é-é-é-é, Kanaky, Adjë-Ahro-o-o-o, refrain de la célébrissime chanson « Aires du Pays » ? Jean-Yves Pawoap, leader de la bien nommée bande À 7 Jeunes Kanak, entame sa carrière musicale dans les années 1990. Seul représentant du groupe d’origine, il rassemble aujourd’hui autour de lui des artistes en herbe qui marchent dans les pas de ce charismatique chef d’orchestre. L’Arrêt public, deuxième album sorti en 2016, confirme l’orientation du premier opus : les musiciens placent sur un même pied composition musicale et écriture parolière pour délivrer des messages forts, tous en lien avec le pays, sur des mélodies caractéristiques du kaneka des années 2010. 

Dimanche 10 septembre  - De 14h10 à 14h55 - Place de la Marne

Blue Hau

Depuis dix ans maintenant, Blue Hau écume les scènes calédoniennes, diffusant un folk mélanésien traditionnel remis au goût du jour par la quinzaine d’artistes de ce collectif hyperactif. Ceux qu’on reconnaît d’un coup d’œil, vêtus du bleu et blanc de leur tribu de Hwadrilla à Ouvéa, sortent leur cinquième album cette année (voir critique p. 31). Avec Dix ans déjà, ils célèbrent une décennie de services rendus à la musique, entre organisation d’événements, comme la Nuit de la guitare traditionnelle au Mouv’, et édition d’albums pour faire vivre le folk mélanésien et ses harmonies vocales. Blue Hau reste aussi ouvert à de nombreuses autres influences, kaneka en premier lieu, mais aussi quelques notes de zouk ou de rock. Joyeux mélange pour une musique aussi variée que les paysages de Iaai… 

Dimanche 10 septembre - De 11h00 à 11h45 - Place de la Marne

Gayulaz et Tyssia

Neuf artistes sur scène, une rencontre musicale sincère, au feeling, sans autre ambition que d’unir sa voix et les c(h)oeurs ! C’est en ces termes que Tyssia et Dominique Taine racontent la fusion entre leurs deux groupes : Tyssia et ses musiciens d’un côté, Gayulaz de l’autre. Chacun pose sa voix sur le répertoire de l’autre, l’enrichissant, le questionnant aussi. Ensemble, ils ont réalisé une grande tournée en France et en Europe en juin dernier. De cette expérience artistique et humaine, les âmes reviennent changées et cela se voit sur scène… Des titres bien connus, comme « Aliki Nei » de Tyssia ou « Walyly » et « Iasoa » de Gayulaz, se trouvent métamorphosés grâce à l’échange et aux apports nouveaux. C’est la première fois que le public calédonien découvrira cette fusion entre le kaneka de Lifou de Gayulaz et la pop océanienne de Tyssia. Concert exclusif à noter dans ses tablettes !

Samedi 9 septembre - De 14h00 à 14h45 - Place de la Marne

Hyarison

Figure bien connue de Hienghène, Ritchi Bouanou se présente désormais sous son pseudo Hyarison, combinaison très symbolique et personnelle des noms de ceux qui lui sont chers. L’une des voix des fameux groupes Cada et Koulnoué Boys Band, Hyarison a sorti Qui, son premier album solo en 2016. Loin de faire des infidélités à ses premières formations, Hyarison enrichit son répertoire de textes en nemi et en français qui confirment son talent de parolier. Sur scène, il s’est entouré de musiciens confirmés comme le batteur Gauer Tein ou le bassiste Steeve Yentao. Convoyeur de talents, il laisse aussi la place à la relève artistique 100 % Hoot ma Whaap et se produira sur la scène du village festivalier des Francofolies avec la jeune et prometteuse Lornat Bouarate. 

Samedi 9 septembre - De 12h25 à 13h10 - Place de la Marne

Hyarison(c)Eric Dell'Erba 2016.png
Eric Dell'Erba
I Nu(c)Marc Le Chélard 2017.png
Marc Le Chélard

I Nu

De I Nu, on pourrait ne retenir que le sourire de Marianne Canehmez, chanteuse et ukeleleiste du trio. Mais, ce serait finalement très réducteur pour ce groupe trans-calédonien comme il en existe peu, qui rassemble Hnawejë Canehmez de Lifou, son amoureuse normande Marianne et Enock Pagou Banehote de Hienghène. En 2013, alors qu’ils résident tous en France, ils fondent le groupe I Nu, enregistrent leur album éponyme l’année suivante et reviennent en Calédonie en 2015. Au pays et sur scène, ils aiment s’entourer de leurs amis musiciens comme le saxophoniste Ala Ko et Miles Ventoume aux percussions. Leur musique est riche de toutes leurs influences (bossa, rock, folk traditionnel, berceuses) et de leurs délires, comme la guitare boîte à cigares d’Enock ou les variations sur les anciennes locks de Hnawejë. Car le groupe de quinquas ne manque certainement pas d’humour et ça se voit sur scène !

Dimanche 10 septembre - De 13h30 à 14h00 - Kiosque à musique

Lyrik Kanak Gong

Depuis 2007, Wyll Nerho embarque sa bande de reggaemen (et women !) dans le tourbillon Lyrik Kanak Gong. Une lame de fond musicale plutôt lente (deux albums seulement en presque dix ans), mais puissante, qui mobilise les foules autour de sujets plus que conscientisants. Avec Mizengard en 2008 puis Ta Pierre à l’édifice en 2013, le groupe de Houaïlou s’est octroyé le droit de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Depuis deux ans, LKG se fait rare sur scène. Les indiscrets diront qu’il se prépare, dans les coulisses du groupe, un gros projet et un nouvel album en 2018 pour fêter les dix ans de la formation. Bien qu’actuellement en retrait pour mieux se concentrer sur ses futures créations, Lyrik Kanak Gong se produira sur la scène du village festivalier avec une formule acoustique qui proposera des titres des deux premiers albums ainsi que des nouvelles chansons, en exclusivité ! 

Samedi 9 septembre  - De 16h30 à 17h00 - Kiosque à musique

Sébastien Rob

Le Bouraillais et son quatuor vont assurer la scène rock du village festivalier des Francofolies ! Depuis 2007, ses nombreuses tournées sur le territoire (et à l’export depuis cette année !) et ses trois albums font de Sébastien Rob une des valeurs sûres du rock calédonien. Même si sa musique percute et ses textes dénoncent, Sébastien Rob s’évertue à glisser de l’optimisme dans ses chansons. Le rockeur, qui rêve sa carrière en grand, n’a jamais lâché ses espoirs d’adolescent et met tout son cœur à l’ouvrage, prenant pour mentor de puissantes têtes d’affiche telles que Jean-Jacques Goldman, John Butler Trio, John Mayer, Ben Harper ou DMB. Un quatrième album est pour l’heure en écriture et devrait voir le jour en 2018. 

Samedi 9 septembre - De 15h35 à 16h20 - Place de la Marne

Le Wetr K

Aguerri aux grandes scènes et au public en foule, le Wetr K est invité à se produire en ouverture du village festivalier. La troupe de danse traditionnelle de Lifou ancrera définitivement cette première édition des Francofolies en terre calédonienne en faisant vibrer le sol de son tchap puissant. Depuis le retour de Drengen Hnamano en 2015, les danseurs kanak ont pris un nouvel envol et se recentrent autour du chorégraphe qui jongle allègrement avec les codes traditionnels hérités de son père, premier créateur de la troupe dans les années 1990, et les orientations contemporaines acquises lors de sa formation professionnelle en France. Quatre des interprètes du Wetr K rentrent tout juste de Vancouver où ils ont représenté les couleurs du pays lors du festival Canada 150, Cap sur le Pacifique. 

Samedi 9 septembre - de 12h00 à 12h20 - Fontaine Céleste

Le Junior Crew de la compagnie Moebius

Avec Le Lien, sa nouvelle pièce 2017, le Junior Crew tend la main à tous les sceptiques de la danse hip-hop : oui, cette esthétique de rue peut être domptée en un spectacle sensible, porteur de sens ! Le Lien est une pièce d’une vingtaine de minutes chorégraphiée par Yoan Ouchot – déjà à la manœuvre du très réussi Humanité, applaudi par la critique et le public au début de l’année – et Abel Djadam-Naperavoin, qui se lance dans sa première création. Quentin Rouillier, fondateur de la troupe Moebius Danse et « papa » du Junior Crew, guide les jeunes danseurs dans leur apprentissage de la scène. Les huit interprètes du Lien s’en remettent à votre jugement sur le village des Francofolies ! 

Dimanche 10 septembre - De 15h45 à 16h05 - Fontaine Céleste

Le Wetr(c)Marc Le Chélard 2017.png
Marc Le Chélard

Troc en Jambes

Avec le Tour du Pacifique en 80 pas, la compagnie Troc en Jambes embarque le public à Tahiti, Wallis, Fidji, en Nouvelle-Zélande et en Nouvelle-Calédonie. À chaque descente de leur montgolfière, les deux danseurs interprètent une première version de danse traditionnelle avant de la réadapter dans un langage contemporain. Le tamure tahitien se transforme ainsi en une danse comique de fesses, l’esthétique fidjienne se mue en un body rhythm entraînant, quand le haka maori frôle la battle hip-hop. Avec le Tour du Pacifique en 80 pas, la compagnie Troc en Jambes embarque le public à Tahiti, Wallis, Fidji, en Nouvelle-Zélande et en Nouvelle-Calédonie. À chaque descente de leur montgolfière, les deux danseurs interprètent une première version de danse traditionnelle avant de la réadapter dans un langage contemporain. Le tamure tahitien se transforme ainsi en une danse comique de fesses, l’esthétique fidjienne se mue en un body rhythm entraînant, quand le haka maori frôle la battle hip-hop. 

Samedi 9 septembre - De 13h20 à 13h50 - Kiosque à musique

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.