Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Les lignes rouges relient Nouméa à Preuschdorf

4 mai 2021 Export Arts visuels
visuel
Deux expositions se font écho aux antipodes et abordent le thème inépuisable du statut de la femme dans nos sociétés. Près de 17 000 km séparent en effet « La feuille blanche » visible au Château Hagen à Nouméa, de l’exposition « L’Autre-Forêt » ouverte à partir du 22 mai à la case à Preuschdorf en Alsace. D’un continent à l’autre, les lignes rouges esquissent leur désir de paix et d’équité.

De Nouméa...

Au départ, une rencontre, celles de Véronique Menet, Alejandra Rinck-Ramirez, Marie Murtini et Laurence Lagabrielle, lors de l’exposition collective Impressions urbaines, organisée par la plasticienne Miriam Schwamm en 2019 au Centre d’Art de Nouméa. Ces ateliers partagés autours de la gravure ont fait germer l’idée d’un projet commun entre ces quatre femmes liées par leur art et leur sensibilité. De réflexions en discussions, c’est le thème de la femme et de sa place dans le monde qui s’est intuitivement imposé. Le collectif Les lignes rouges était né, et le projet d’exposition « La Feuille blanche* » sur les rails. Ensemble elles écrivent leur vision de la femme, son histoire, son statut et ses représentations au sein de la société. La diversité de leur langage artistique – installations, gravures, collages, photographies, dessins, broderies – interpelle et invite à une contemplation réflexive sur la situation de la gent féminine dans la société d’hier à aujourd’hui, en Nouvelle-Calédonie et de par le monde. Tantôt provocante, tantôt poétique et émouvante, l’exposition visible au Château Hagen jusqu’au 26 juin, aborde le combat féministe évidemment, les représentations du corps de la femme, la maternité, l’écoféminisme et des sujets plus douloureux tels que l’inceste ou le viol. Une des pièces phares est sans doute cette installation de près d’une centaine d’escarpins rouge vif, alignés dans la même direction, comme une marche silencieuse vers plus d’équité et de paix entre les genres, un combat dans lequel les hommes sont conviés.

... à Preuschdorf

En écho à cette exposition, Miriam Schwamm s’associe à Françoise Maillet et Julie Gonce, deux artistes alsaciennes, pour concevoir « L’autre chemin* », une œuvre éphémère accueillie à La case à Preuschdorf, l’espace artistique qu’elle rénove d’arrache-pied depuis son arrivée en Alsace l’an dernier. Elles prévoient de coller sur le mur extérieur une photographie grand format de l’installation des chaussures du Château Hagen. Une douzaine d’escarpins, rouges évidemment, dans lesquels seront plantées des graines d’espèces végétales variées y seront disposés. Une œuvre vivante en somme qui s’épanouira le temps de l’exposition. Les plantes qui y auront poussé rejoindront ensuite les parcs et jardins naturels alentours, symboles d’une paix enfin retrouvée et vainement espérée.

Cette installation fait partie de l’exposition « L’Autre-forêt » ouverte du 22 mai au 20 juin, qui accueille également une trentaine de gravures du collectif Les Lignes rouges, créées spécialement pour l’occasion.

Alors que les déplacements autant que les manifestations culturelles sont restreints dans ce contexte sanitaire, cette collaboration à distance apporte une véritable « bouffée d’air » souligne Miriam Schwamm. Maintenir ce lien par-delà les frontières et les contraintes imposées par la situation, résonnait pour les unes et les autres comme une évidence, d’autant que le thème est éminemment universel.

Suivez l’actualité des deux expositions sur leur page Facebook respectives (voir liens ci-dessous).

*Projets soutenus par le Poemart.

Gravures-L'autres-forêt.jpg
© Miriam Schwamm

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.