Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

I Nu

Musique
visuel
Depuis ce jour où ils se sont rencontrés à la sortie d'un local de répétition, il y a plus de vingt ans, Marianne et Hnawejë n'ont jamais cessé d’harmoniser leurs voix. La première a le goût des mots, le deuxième le sens de la mélodie. Une collaboration musicale qui, au fil des projets, est devenu I Nu.

I Nu – le cocotier en drehu, une langue kanak – a germé à Rouen et déploie aujourd'hui ses branches en Nouvelle-Calédonie. Si les sonorités de la « folk traditionnelle » des îles Loyautés, bel héritage musical kanak de Hnawejë originaire de l’île de Lifou,sont souvent perceptibles, le groupe se nourrit avec gourmandise de musiques venues d'au-delà de l'horizon : bossa nova, blues, reggae... Impossible pour eux de ne pas explorer de nouveaux sons, comme le maloya réunionnais ou encore la musique brésilienne.

« Notre musique est une musique qui fait voyager, qui nous emmène ailleurs, un ailleurs pas forcément défini », décrit Marianne. Les émotions y semblent toujours tempérées par une forme de saudade, qui empreint les morceaux d'I Nu d'une douce mélancolie... à moins que ce soit le mal d'un pays imaginaire ?

Un temps trio, le groupe est redevenu duo, sans pour autant se priver de collaborations extérieures, en studio comme en live. Dans l’hémisphère Sud, I Nu s’entoure de Gustave Wayenece à la basse acoustique et aux chœurs et d’Ala Hukane aux percussions, saxophone et chœurs. Dans l’hémisphère Nord, ils sont rejoints par Bertrand Lemarchand à l’accordéon et Christophe Pélissié à la guitare slide et au banjo.

Après un premier album éponyme sorti en 2017 – qui lui a valu deux Flèches de la Musique – le groupe prépare un E.P, avec une sortie prévue en 2019. Et espère sortir un deuxième clip, après le succès du premier, création poétique de Chloé Boutin et Fabien Laubry. Mais l'aventure qui démange encore plus I Nu, c'est certainement cet appel du voyage, avec une tournée en Europe et des dates dans le Pacifique.

Rédigé par Julia Trinson - © Eric Dell'Erba

Biography

From the day they met outside of a rehearsal space, more than twenty years ago, Marianne and Hnawejë have been harmonizing their voices. The former loves words, the latter melodies. A musical collaboration which has come to be I Nu.

I Nu (“coconut tree” in drehu vernacular language) sprouted in Rouen and today grows its branches in New Caledonia. If Loyalty Islands traditional folk music tones, Hnawejë’s legacy from Lifou Island, can be often heard in their music, the band feeds on other influences: bossa nova, blues, reggae… They cannot help exploring new sounds, such Reunion island maloya music or Brazilian music. “Our music takes you on trip, it takes you to other places, places which are not clearly defined” says Marianne. Emotions seem to be softened by a sort of saudade, which gives I Nu’s music some sweet melancholy… or maybe are they homesick for an imaginary country?

Once a trio, the band has become a duet again but still works with other musicians, in the studio and on stage. In New Caledonia, I Nu welcomes Gustave Wayenece on acoustic bass and backing vocals along with Ala Hukane on percussion, saxophone and backing vocals. In France, they work with Bertrand Lemarchand on accordion and Christophe Pélissié on slide guitar and banjo.

After releasing their first eponymous album in 2017, for which they were awarded with two Flèche de la Musique, the band has been working on an EP due in 2019. They hope to make a second music video, following the success of the first one, created by Chloé Boutin and Fabien Laubry. But I Nu crave for new adventures, with a tour in Europe and in the South Pacific.

 

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness