Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Jason Mist

Musique
visuel

Après un premier album Bhasha, très remarqué en 2012, récompensé de la Flèche de la Musique du meilleur album Pop-Rock, Jason Mist revient avec un nouvel EP, Out of the Darkness. Désormais installé à Melbourne, le jeune prodige de la guitare perfectionne la maitrise de son instrument et développe toutes ses compétences de musicien, dont il donne à nouveau un excellent aperçu dans les cinq titres de sa nouvelle galette. 

L'auteur, compositeur et interprète de 22 ans reprend un message universel teinté de spiritualité posé sur un style musical unique, mélange de reggae, de blues et de folk. L'esthétique de Jason Mist est également influencée par la musique classique indienne qu’il a étudiée à la source, à Calcutta avec Debashish Bhattacharya, maître de slide guitar. Jason Mist est aujourd'hui un des très rares artistes calédoniens a joué de la lap steel guitar, une guitare qui se joue posée à plat sur les genoux. 

Dès ses premières scènes au début des années 2010, Jason Mist a fait forte impression. Il étonnait d’abord par son âge – 18 ans à peine – mais aussi par son instrument de prédilection peu courant : la guitare slide. « C’est le meilleur instrument du monde ! s’exclame-t-il. Il permet de jouer comme on parle, on garde le flow du langage sans le phrasé haché d’une guitare classique ». 

Initiation indienne

D’abord autodidacte, puis élève au Conservatoire de la Nouvelle-Calédonie et surtout insatiablement curieux de musique, Jason puise dans le répertoire sans fond des sonorités du monde. Pour son premier opus Bhasha, il convoque entre autres des rythmes indiens, une flûte irlandaise ou du blues américanisant. Pourtant il ne connaît qu’une seule de ces contrées : « Après avoir acheté une guitare slide Chaturangui sur internet, j’ai été contacté par Debashish Bhattacharya, créateur de cet instrument, qui me proposait une formation ». Jason s’envole pour Calcutta et s’installe deux mois et demi chez Debashish. « Je deviens son disciple et lui, mon gourou. Dans la conception indienne, c’est un ami, un père, un confident. » Expérience musicale inédite, ce voyage est aussi une étape de vie pour le jeune homme qui s’épanouit dans ce pays des extrêmes. « On ne sait pas si la ville est en construction ou en déconstruction… », tente-t-il de décrire.

 

Photo (c)Marc Le Chélard

 

 

Le succès public

De retour en Calédonie, l’Inde reste indélébilement inscrite dans sa tête et sous sa peau avec ce tatouage sur l’avant-bras gauche qui récapitule les cinq éléments, « comme dans la musique indienne où chaque mélodie est portée par un de ces éléments ». D’autres spiritualités – persane et rasta – nourrissent l’artiste. En 2012, il se consacre à la composition et à l’enregistrement de son premier disque, succès public et professionnel, puisqu’il remporte la Flèche de la Musique du meilleur album pop. « Une soirée mémorable. Je reçois un trophée, j’apprends que j’ai mon bac mais aussi que je me fais larguer par ma copine ! » 

Il y aurait eu de quoi prendre la grosse tête (sauf à propos de sa copine !) mais Jason choisit d’avancer pas à pas et d’assurer ses arrières. En 2013, il multiplie les scènes au pays et passe les auditions pour plusieurs écoles de musique hors territoire. Il s’orientera vers la JMCAcademy à Melbourne, pour une formation généraliste dont il sort diplômé d’un Bachelor of music – Contemporary performance. Il était temps qu’il finisse son cursus, Jason avait des projets personnels plein la tête, comme son nouvel EP Out of Darkness, sorti en septembre dernier. 

Sur les trottoirs de Melbourne

Dans la très culturelle Melbourne, Jason s’est lancé en busking – dans la rue au chapeau. « Le public est très généreux. » Il faut dire que le Frenchy attire l’attention avec sa guitare posée sur les genoux et son grain de voix chaleureux. Dans les projets à suivre, on trouve justement la création d’un nouvel EP très acoustique « proche de ce que je joue dans la rue car les gens veulent acheter le son de ce qu’ils viennent d’entendre », et une collaboration avec son comparse Julien Lepape aux influences plus électro, déjà à la manœuvre sur Out of Darkness.

English biography

Jason Mist is a 22 years old singer songwriter from New Caledonia. Spreading a universal message embedded with spirituality through an acoustic roots style, blend of Reggae, Blues and Folk; played on his weissenborn slide guitar. He creates an intimate yet powerful sound, with catchy melodies and heavy grooves. The music is also inspired from indian classical music, result of his travels to Kolkata to study under guitar virtuoso Debashish Bhattacharya.

Jason released his first album Bhasha on his native island back in 2012. The album was really well received, and that year won the New Caledonian music award for the best Pop/rock album.

Now based in Melbourne, Jason Mist is returning in 2017 with a new EP Out of Darkness.

Jason Mist(c)DR2016.jpg
DR

Partenaires

Nos contacts

1, rue de la République,
Imm. Oregon, 5ème étage
98 800 Nouméa
Nouvelle-Calédonie
Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.

randomness