Tél: 28 20 74 Contactez-nous Rechercher

Rejoignez-nous! facebook Youtube Soundcloud

Soufiane Karim

Danse
visuel
La passion du geste mêlée à un grand esprit de curiosité pour les cultures du monde, Soufiane Karim est un danseur qui a fait du brassage des genres sa marque de fabrique. Les chorégraphies ancrées dans l'univers hip-hop offrent une esthétique métissée tout en questionnant l'Homme et son identité.

Aux confluences des genres

Issu de la culture hip-hop, c’est à Paris que Soufiane Karim se forme à la danse, tous styles confondus :  contemporain, jazz, classique, afro, percussions et même claquettes. Il y développe son réseau professionnel et artistique avant de se former en enseignement des danses avec le chorégraphe Mic Guillaumes. En Nouvelle-Calédonie, il devient formateur de formateurs en danse hip-hop, crée et partage ses premiers travaux chorégraphiques avec les danseurs locaux. Avide de découvertes, il voyage dans les pays du Pacifique où il trouve de nouvelles inspirations en menant des recherches sur les danses et cultures traditionnelles.

En 2008, Soufiane fonde la Compagnie-Ecole de Danse hip-hop Posuë (« le maquillage qu’on met avant les danses traditionnelles » en langue drehu de Lifou). Il y accueille des danseurs de tous niveaux et de tous horizons, auxquels il enseigne la pratique de la danse et de la création.

Explorations culturelles et identitaires

Soufiane poursuit son cursus de formateur pendant deux ans au sein du département danse de l’université d’Auckland, où il enseigne et créé le parcours « Danse hip-hop et composition chorégraphique ».

Toujours dans cette démarche fondatrice d’ouverture et d’échanges entre les cultures du Pacifique, le danseur s’investit dans un vaste projet de recherche chorégraphique qui aboutit à un tryptique : « Well’come » (Mélanésie), « Rû » (Nouvelle-Zélande), « Kaly-Graffyk » (Malaisie - Indonésie).

En 2013, sa rencontre avec Hind Benali, chorégraphe de la compagnie Fleur d’Orange, pendant la 6ème édition du festival « Action Danse » au Maroc sera déterminante pour la suite de ses projets. Ensemble ils collaborent à la création du spectacle « Identity » présenté notamment à Paris (Institut du Monde Arabe) et aux États-Unis, et poursuivent un travail commun de recherches ethno-chorégraphiques. En 2015, ils créent Man Ana (Qui suis-je ?), le chapitre 2 de "Kaly graffyk", qui s'inscrit là encore dans cette même quête identitaire et cette ouverture aux cultures du monde, vers le sens et l’essence du geste chorégraphique. C’est le geste justement qui est décortiqué dans la dernière création de Soufiane Karim « Ex-cel », le geste millimétré de l’homme aux prises avec la performance technologique des machines dans un monde numérique en accélération.

Au fil des apprentissages et rencontres tissées en Nouvelle-Calédonie et lors de ses voyages, l’artiste mûrit ses réflexions et poursuit sa quête de sens dans un langage où le mouvement du corps dessine les contours d’une identité toujours en reformulation.

Partenaires

Nos contacts

C/O A.D.C.K - Centre culturel Tjibaou
Rue des Accords de Matignon 
Baie de Tina
BP 378
98 845 Nouméa Cedex
Nouvelle-Calédonie

Tél: +687.28.20.74
Accueil du public sur RDV

Inscription newsletter

Abonnez-vous à la newsletter pour toujours plus d'infos !

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

* Les champs marqués d'un astérisque sont obligatoires.